Développeur : Giant Sparrow

Éditeur : Annapurna Interactive

Plateformes : PC, PS4, XONE, SWITCH

Date de sortie : 2017

What remains of Edith Finch c’est quoi ?

Il s’agit là d’un jeu solo d’exploration en vue à la première personne dans lequel vous êtes en quête de vérité sur une malédiction qui depuis des générations pèse sur votre famille.

Afin d’y parvenir, vous devrez vous rendre dans la maison des Finch et arpenterez de nombreuses chambres où ont vécu vos ancêtres.

Ce pitch n’est pas très racoleur au premier abord mais le jeu rend cette recherche passionnante grâce à une mise en scène dont la qualité est assez rare de nos jours.
En effet WREF n’a, à l’exception des scènes des membres de la famille dont nous parlerons après, aucun gameplay particulier.
Nous sommes ici sur un simple Walking Simulator c’est à dire que vos déplacements sont limités à ce qu’il y a de plus simple.


Le jeu se vivra donc comme une expérience basée sur trois points, le scénario, la mise en scène et les musiques.
Vous découvrirez petit à petit l’histoire de chacun des membres de la famille Finch en vous promenant dans la maison, chaque pièce ayant sa propre histoire.
Pour parvenir à ces pièces, il vous faudra résoudre des énigmes d’une extrême facilité, le jeu ne cherchera jamais à vous mettre des bâtons dans les roues afin de ne laisser aucun sentiment de frustration au joueur et vous permettra d’avancer tranquillement dans l’histoire du jeu.

Chaque pièce a été verrouillée pour que tout demeure secret et figé dans le temps.

La mise en scène ? Il y en a déjà partout…

Depuis les années 2010 environ, les grands studios ont pris l’habitude de cinématographier leurs jeux, cela avait pour effet de rendre les séquences plus théâtrales mais à force nous avons perdus en liberté d’action au point que l’on en arrive à une overdose de mise en scène dans les jeux.
Si le plus souvent il s’agit de passages très convenus comme des cinématiques, la mise en scène de WREF est rafraichissante grâce à son Gameplay.
Vous allez vous retrouvez à jouer les derniers instants des membres de la famille Finch au travers de leurs yeux et par conséquent chaque membre vient apporter un nouveau type de Gameplay correspondant à ce qu’il a vécu avant de mourir.
Nous avons là un véritable travail rendant chacune des séquence mémorable.
Lors de la découverte des dîtes séquences, il est fort probable que les situations vécues par les personnages vous évoquent des choses que vous connaissez, pas forcément vécu mais des choses dont on a pu vous parler en famille.

Les sous-titres sont directement intégrés sur le jeu et participent au développement de son histoire

Qu’en est-il de l’audio ?

Eh bien pour faire simple, nous avons là une bande son très sympathique mais jamais vraiment exceptionnelle, tantôt discrète tantôt riche en émotions.
Certaines musiques vous rappelleront des films d’il y a 40 ans, d’autres sont plus classiques mais toutes de bonne facture.

Le doublage (en anglais uniquement) est l’un des points forts du jeu, le texte étant très important, les comédiens de doublages ont fait un excellent travail, on ressent les joies et peines de nos personnages.

Je veux mes beaux graphismes !

Désolé pour toi, c’est pas sur What remains of Edith Finch que tu vas les avoir.
On ressent le manque de budget sur la qualité graphique du jeu, certaines textures font assez mal à la rétine si on y accorde de l’importance.
N’ayant pas pour but d’être une expérience graphique mais bien narrative, on peut noter la drôle d’architecture de la maison des Finch, chaque chambre est empilée sur les autres au point de donner une maison qui ne peut pas tenir debout et qui sortirait tout droit d’un conte pour enfant.

Certains décors restent très sympathiques et détonnent avec l’ambiance générale du jeu.

Le rapport temps/argent ?

Disponible au prix de 20€, WREF est assez cher si l’on compare avec sa durée de vie qui est assez faible.
Si vous êtes du genre à rusher un jeu celui-ci vous tiendra de 1h30 à 2h de jeu, c’est très peu même pour un indé.
Et si vous êtes plus du genre à observer chaque recoin et lire toutes les informations, celui-ci vous tiendra environ 3h. Il est important de noter que la durée de vie à un impact sur la notation du jeu car celui-ci ne dispose d’aucune replay value, une fois l’histoire terminée vous n’avez plus vraiment besoin de le lancer.

Cependant le jeu n’ayant plus rien à raconter et se basant sur les émotions qu’il procure aux joueurs, il aurait été dommage de rallonger la durée de vie et donc de perdre en intensité.

Ainsi je pense qu’il s’agit là de la bonne durée de vie pour ce type de jeu, bien qu’inexorablement, nous souhaitons en savoir plus sur les personnages et certaines questions resteront en suspens et sont sujettes à interprétation.

Le plus étonnant avec WREF, c’est qu’il suscitera en vous des émotions et des souvenirs, en particulier chez les personnes proches de leurs familles, on s’y reconnait dans les relations, dans l’histoire et les évènements tragiques qui peuvent tous nous toucher un jour.
On se surprend à repenser à des proches perdus, et l’on prendra le temps à nouveau de se perdre dans cette maison et d’en observer les moindres détails où fourmillent des informations. A la recherche de cette époque et de ce temps aujourd’hui oubliés.

Points positifs Point négatifs
(+) Des émotions, beaucoup d’émotions(-) Très court (1h30-3h)
(+) Une vision de la famille rare dans les jeux vidéos(-) Quelques textures pas franchement belles
(+) Une atmosphère, un univers dans une maison
(+) Les nombreuses idées de gameplay
(+) Une Ost de bonne facture
(+) La mise en scène des évènements

Note finale : 16/20

5 commentaires »

  1. Certes, les graphismes, le gameplay et la durée de vie du jeu en rebuteraient plus d’un, mais j’ai effectivement vécu une expérience narrative incroyable. Les histoires sont tantôt envoûtantes, tantôt mélancoliques, mais toutes marquantes. Un jeu que je conseille vivement.

    Aimé par 1 personne

    • Le travail de la mise en scène et l’innovation dans l’idée de « une histoire = un gameplay = une mise en scène » donne vraiment tout son intérêt à WREF. Il s’agit d’un jeu que je conseille à toutes mes connaissances qui cherchent à se divertir sur un format d’1h30-2h et qui pour le coup, comme tu le soulignes est très marquant. C’est un jeu discret qui procure de vives émotions, qui nous ramène en enfance ou nous fait penser à certaines situations. Derrière un aspect « contes et malédictions » se cache un véritable rappel de ce que peut être la réalité et ses horreurs. Merci de ton commentaire !

      Aimé par 1 personne

        • Je suis tout à fait d’accord, à la base, j’ai commencé ce blog dans l’idée de faire découvrir des jeux indépendants qui méritent de l’attention pour les nouveautés et idées qu’ils apportent ! WREF est l’un de ces jeux et j’espère, je suis sûr qu’il restera gravé dans la mémoire de ceux qui l’ont fait.

          Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s