Développeur : Mobius Digital

Éditeur : Annapurna Interactive

Plateformes : PC, PS4, XONE

Genre : Exploration, Espace, Aventure

Hey ? Ohé ? Réveillez-vous !

L’Atrien ouvrit les yeux, Léviathe, planète aquatique où il rêve d’amerrir d’aussi loin qu’il se souvienne. Il s’était endormi sur un banc, près d’un feu alimenté par son ami Ardoise…

Ah vous voilà ! Cessez donc de cuire des guimauves avec Ardoise et rejoignez plutôt ce cours sur l’exploration spatiale. Comment ? Vous l’avez déjà suivi ? Eh bien retournez-y ! Vous avez sans doute raté une information ou deux.

Rutile : Mais c’est notre grand voyageur du jour ! C’est votre dernier jour à l’agence spatiale d’Atrebois ? Prenez place au sein de ce cours, je vais vous donner à nouveau toutes les clés nécessaires afin que votre expédition se passe dans les meilleures conditions possibles et vous éviter une mort prématurée.

Avant toutes choses, sachez que nous avons répertorié un total de 9 planètes qui composent notre système solaire. Nous reviendrons en détail sur chacune d’entre elles.

Comme vous le savez bien, pour partir dans ce voyage il vous faudra votre combinaison spatiale et votre vaisseau d’exploration. Ce vaisseau est le fleuron de notre artisan menuisier alors prenez-en grand soin je vous prie.

Surtout ! Vérifiez toujours que vous avez bien une réserve d’oxygène et de carburant suffisant pour explorer les planètes.Sans quoi vous allez dériver dans l’espace en utilisant votre oxygène et une mort atroce vous attend.

Il y a de nombreux, très nombreux mystères dans l’espace et il vous faudra tous les découvrir. Venez au musée pour en discuter.

Comme vous pouvez le voir, ce musée regorge de trésors que nos autres explorateurs ont trouvés et ont ramenés sur Atrebois. Observez donc la technologie Nomaï qui vous permet de marcher sur les murs, ou bien cette pierre très étrange qui se déplace lorsque l’on ne la regarde pas. C’est fascinant n’est-ce pas ?!

Allons un peu plus loin. Cornée ? Hey Cornée. Toujours occupé à regarder cette statue étrange celui-là…

Écoutez tous donc ce que Cornée a à vous dire au sujet des 9 planètes dont nous discutions tout à l’heure.

Les planètes

Écoutons maintenant Cornée

Cornée : Les planètes de notre système sont toutes des originales. Si vous regardez la composition de notre sol vous voyez que tout est boisé et nous disposons de nombreux arbres qui ont permis la construction de nos maisons. Il y a également de nombreuses mines dans Atrebois, j’ignore ce que l’on y faisait. Peut-être devriez-vous commencer par là.
De grandes cascades, une lune que l’on appelle « la Rocaille », un excellent lieu pour vivre en somme. Nous sommes si heureux de vivre ici plutôt que sur Léviathe.

Comment ? Vous voulez en savoir plus sur Léviathe ? Gabbro vous en parlerait sûrement mieux que moi mais c’est une planète composée à presque 100% d’eau et qui a de nombreuses tornades en permanence qui viennent tout chambouler. N’hésitez pas à y faire un tour mais faîtes attention aux tornades !

Après, c’est toujours moins dangereux que Cravité qui avec son trou noir en son centre ne facilite vraiment pas l’exploration. Nous avons peur que celle-ci ne finisse par se détruire elle-même.

En parlant de tornades et de gravité étrange, faites un tour sur les deux sablières, rouge et noir s’échangent constamment des tonnes et des tonnes de sables tout en tournant l’une autour de l’autre, c’est vraiment étrange !

Oh et je ne vous ai pas parlé de Sombronces C’est là-bas que l’on y trouve les … Eh mais ! Revenez !

Rutile : Je pense que vous en avez assez entendu sur les planètes qui composent notre système. Toutes différentes mais toutes passionnantes. Veuillez reprendre vos places. Comment ? La statue Nomaï vous a regardé ? Impossible voyons, ça ne bouge pas une statue.

Ce qu’il faut que vous sachiez, c’est que l’objectif de notre mission d’exploration spatiale consiste en la recherche et la découverte d’artefacts des civilisations qui nous ont précédés. Ceux que l’on appelle les Nomaï.

Ils étaient là bien avant nous et ont laissé des indices sur notre monde mais surtout nous voulons savoir pourquoi ils ont soudainement disparu. L’académie a bien de nombreuses théories farfelues mais aucune ne tient la route si vous voulez mon opinion.

Un de nos explorateurs est rentré récemment, il délirait à propos d’une histoire sordide. Selon lui, nous serions prisonniers d’une boucle temporelle… Des sottises à n’en point douter ! Mais attendez un peu, où partez vous ? Ah je vois, vous avez vos codes pour partir et vous voilà déjà prêt à décoller et bien allez-y explorer donc !


Le décollage doit se faire en douceur…

Vous êtes tout petits vus d’en haut !

J’ai enfin décollé, je suis enfin parti de ce village d’Atrebois ! C’est maintenant que l’aventure pour laquelle je me suis préparé si intensément commence. Je me demande tout de même si je n’ai pas rêvé au sujet de cette statue… J’ai vraiment senti sa présence, le poids de son regard sur moi.
La vue depuis le cockpit est si belle… Ma planète natale rapetisse à vue d’œil et sa forme ronde se dessine et ondule sous mon regard à mesure que je m’en éloigne.

Me voilà maintenant au centre du monde, au centre d’un système dont je souhaite connaître tous les secrets depuis l’enfance. Toutes ces planètes, Léviathe, les Sablières, Sombronces, Cravité, le Soleil qui me paraissent toutes si petites, intangibles sont désormais à portée et je constate avec émerveillement qu’elles me sont toutes accessibles.

Je me surprends à entendre une musique, je sors mon oscilloscope. Cet appareil me sers à capter les ondes de différents objets dont les différents mondes regorgent. Qui sait ? Peut-être vais-je découvrir les grandes réponses à nos questions dès mon premier décollage.
La machine me pointe que ces sons proviennent de Léviathe alors allons-y. Cette planète remplie d’eau doit bien avoir de nombreux secrets.

Mais j’entends bien plus qu’un simple air de musique. De véritables compositions passent dans ma tête et agrémentent mon voyage de dont l’espace est dépourvu. Peut-être le célèbre NomaÏ Andrew Prahlow y est pour quelque chose. Je n’y connais pas grand-chose en musique, et pourtant ces mélodies me rappellent des souvenirs, de bons moments passés avec ceux que j’aime. Je suis empreint d’une nostalgie qui ne semble pas être la mienne.

Dans l’espace, le pilote automatique peut vous aider

Cet astronef en bois n’est vraiment pas simple à piloter, les commandes dans l’espace ne semblent pourtant pas si terribles mais une fois que je m’approche d’une planète c’est une autre paire de manches. En approchant de Léviathe j’ai senti ma vie défiler pour la première fois. Sans en avoir vécu l’expérience je compris immédiatement que la moindre erreur à l’atterrissage pouvait m’être fatale.
La planète étant composée à 98% d’eau, je me suis décidé à y effectuer un amerrissage pour ne pas prendre de risques inutiles. Et puis, je ne tiens pas plus que ça à me prendre dans une de ces tornades aquatiques.

J’y suis ! Je suis officiellement un voyageur entre les mondes et j’ai enfin posé le pied sur une autre planète que la mienne !

(…)

Mon propulseur m’a été d’une grande aide pour traverser les îles de Léviathe, je me demande si ce sera toujours le cas sur les autres planètes… J’ai trouvé un de nos explorateurs mais il délirait au sujet d’une statue Nomaï, je commence à me demander s’il n’a pas raison et que je n’ai pas rêvé lors du cours sur les planètes avec Cornée.

J’ai découvert des ruines Nomaï abritant des textes que je me suis empressé de traduire et bien que les informations qu’ils recèlent semblent hors de propos (une histoire de cœlacanthe sur une des Sablières. Et puis quoi encore.) Je vais tout de même consigner ses informations dans mon journal de bord. On ne sait jamais.

Bon je retourne à ma fusée et en route pour Cravité, mon oscilloscope a détecté quelque chose dans cette direction. Je sors un instant de ma fusée j’ai quelques réparations à faire avant de…

Mais ? C’est quoi cette lumière bleue qui approche ? Nan n’approche pas ! N’approche p..! AAAAAH….


Hey ? Ohé ? Réveillez-vous !

Ah vous voilà ! Cessez donc de cuire des guimauves avec Ardoise et rejoignez plutôt ce cours sur l’exploration spatiale. Comment ? Vous l’avez déjà suivi ? Eh bien retournez-y ! Vous avez sans doute raté une information ou deux.

Hein ?


Points positifsPoints négatifs
(+) Un univers riche et autonome(-) Quelques ralentissements sur console
(+) Une boucle de 22 minutes parfaitement exécutée(-) Prise en main un peu difficile
(+) La sensation de l’infiniment grand
(+) Une OST grandiose
(+) Une aventure inoubliable
(+) On récompense par le savoir
(+) Une exploration presque toujours intéressante
(+) Un final qui vous laisse sans voix

Note finale : 19/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s